[Cosplay] Interview – Nuna

la septième interview : Nuna{jcomments on}

Présente-toi : Bonjour, je m’appelle Christine dans la vraie vie mais mon pseudo est Nuna (féminisation de Nuno, prénom portugais), j’ai 20 ans et habite la banlieue ouest de Paris. Je me suis également créée comme pseudo les « Tossplayeurs » (mix entre deux principaux points commun que j’ai avec mon copain : être cosplayeur et avoir des origines portugaises [Toss quoi ^^]).

Je suis actuellement étudiante en alternance en BTS MUC (donc pour relier boulot, études et cosplay…. c’est pas de la tarte!)

Pour un site perso je n’ai que ma page facebook, je n’aime pas trop les blogs, trop de temps à y consacrer, de minutie, des commentaires à modérer (qui sont pas forcément très agréables) et surtout par flemme (pas faute d’en avoir eu un pourtant.)

Sinon je voudrais bien un poney ! Mais comme je vis en appartement je me contente d’un lapin (nan en faite deux lapines…. chez mon copain =B)

Quelles sont tes domaines de loisir (anime/ jeux vidéo / cinéma)

==> Pour ma part, ce sont les jeux vidéo et quelques rares mangas qui sont mes principaux loisirs en relation avec le cosplay. En effet je suis uns joueuse depuis très jeune déjà et j’ai découvert les mangas adolescente avec Saint Seiya, qui restera d’ailleurs mon manga favoris encore aujourd’hui. Ma principale source d’inspiration est donc basé dans les jeux vidéos (vu le peu de mangas que je lis cela réduit fortement le nombre de fille à reproduire en cosplay.)

Comment réagis ton entourage sur tes activités Cosplay ?

==> Au départ ma mère était très méfiante et voulait voir le personnage avant que je le reproduise pour voir si il n’était pas trop « olé olé » comme on dit chez nous. Sinon il n’y a jamais vraiment eu d’avis défavorable à ce que je pratique le cosplay (même si je n’en parlais pas vraiment au reste de la famille, comprenez que ce n’est pas vraiment un sujet à sortir lors du repas de Noël hein.) Au fur et à mesure ma mère et ma sœur ce sont même intéressés à mon travail et aujourd’hui elles adorent voir mes photos et le montrent même à leurs entourages (surtout ma soeur, c’est pour cela d’ailleurs que j’ai réalisé un cosplay en pensant à elle, celui de Tam/Hitomi de Cat’s Eyes vu qu’elle adorait étant petite.)

Première impression pour le premier passage sur scène?

==> Beaucoup de stress ! ma première (vraie) prestation était à Dijon lors du Dijon Saïten 2010. C’était une prestation de groupe entre trois personnes (une amie Dijonnaise et les deux parisiens que nous sommes mon ami et moi même.) La principale difficulté c’est que nous avions répété ensemble pour la première fois deux heures seulement avant le passage sur scène et…. on était pas du tout au point ! (même si pourtant ca sonnait bien sur le papier!), d’autant plus qu’on répété dans un couloir avec du passage et des interruptions sans cesse pour nous prendre en photos, heureusement qu’il fallait faire du play back! C’est donc avec des genoux tremblants, une envie de se faire dessus et une fièvre soudaine dû au stress alors qu’il faisait aux alentours de 5°C à cette saison que nous sommes montés sur scène.

Mille et une façons pour une bonne prestation

==> Règle n°1: Répéter avec son équipe ou même en solo jusqu’à connaître bien son texte pour ne pas avoir de décalage avec la voix enregistré.

Mais surtout pour une bonne prestation il faut une idée de base et que celle ci soit clair pour le public et le jury (ne pas partir dans tout les sens), que la prestation soit dynamique, ne pas laisser place à l’ennui et surtout faire preuve d’humour ! Le public adore les prestations à humour et je vous assure que quand vous revoyez votre prestation cela vous fait chaud au cœur d’entendre tous ces rires !

Quel est le budget alloué ? (le costume le plus cher / moins cher)

==> Le cosplay le plus chère que j’ai réalisé à du couter dans les 100€ (matières premières, outils, pièces ratées…) et devinez quoi ? c’était une armure de Saint Seiya. Le cosplay en question est Seraphina reprenant donc l’armure et le trident de Poseïdon avec une robe assez imposante nous n’avons pas compter exactement le cout du cosplay mais nous l’estimons au delà de 100€ et plusieurs week end de travail.

Concernant le cosplay le moins cher réalisé il s’agit sans doute celui de Lara Croft dans Angel of Darkness qui est principalement de la récup’ de matériaux utilisés pour d’autres cosplays, il n’y a que le short, les chaussettes et les chaussures qui ne sont pas faits mains mais qui étaient déjà dans mon armoire bien avant d’avoir l’idée de faire ce cosplay.

As-tu besoin d’aide extérieur ?

==> Enormément, déjà premièrement pour des conseils mais surtout pour commencer un cosplay (je ne sais jamais par ou commencer et je n’ai pas un assez bon compas dans l’œil pour faire les patrons qui conviennent.) Donc j’ai vraiment besoin d’aide pour commencer le cosplay en lui même, savoir comment donner une forme désiré à un endroit précis, pour le reste des opérations que ce soit pour faire de la couture ou de la peinture en passant par du collage je me débrouille.

Comment vois-tu le succès de ton cosplay ?

==> C’est grâce aux commentaires que je peux entendre lors de conventions ou sur mes photos postées sur Facebook que j’ai la possibilité de savoir ce que les gens pensent de mes cosplays. C’est aussi notamment grâce à la quantité de photos que j’arrive à retrouver de photographes bien équipés ou de simples visiteurs qui reconnaissent le personnage que je réalise devant eux.

Comment réagis tu quand tu vois une personne qui a fait le même costume que toi ?

==> J’avoue que lorsque je veux entreprendre un cosplay, j’essaie le plus possible de choisir non seulement un personnage qui me plait mais surtout un personnage plutôt rare en convention (à part si le personnage me plait vraiment beaucoup.) De ce fait, avoir un doublon lors de la même convention est toujours un peu rageant au départ mais peut aboutir à une rencontre fort plaisante avec des personnes qui apprécient les mêmes jeux vidéos ou mangas et avoir des échanges intéressants et constructifs pour le cosplay en question (comment l’autre à fait telle partie du cosplay? cela lui a pris combien de temps? etc…)

Il ne faut pas s’accaparer un personnage, il n’appartient à personne donc rien ne sert de pester contre untel parce qu’il a fait le même personnage que vous, au contraire cela peut même faire de très jolies photos en groupe si vous avez l’habitude de faire des costumes en solo.

Quel costume auquel tu puisses en être fier/ le plus mauvais ?

==> Je pense que, comme vous l’aurez compris, c’est l’armure de Poseidon (donc Seraphina dans Saint Seiya) qui est le cosplay dont je suis le plus fière.

Tout d’abord parce que j’adore ce personnage et que je me disais que ce costume était encore un projet parmi tant d’autres et qu’il me tenais vraiment à cœur. Et puis c’est le cosplay dans lequel je me suis le plus investie, je voulais qu’il soit parfait, j’y ai passé du temps alors j’étais vraiment contente de le sortir la toute première fois !

Le cosplay le plus mauvais était sans nul doute celui de Lucrecia version robe de mariée de Final Fantasy VII Dirge of Cerberus que je n’ai porté qu’une fois d’ailleurs et jeté à la poubelle tout de suite après ! C’était mon premier costume fait main, un costume assez simple pour commencer mais avec très peu de temps vu que je devais le finir pour une prestation, je n’avais même pas fais les ourlets du haut de la robe. Je la referai donc peut-être un jour =)

Connaitre son personnage

==> Le mot cosplay est par définition constitué du mot « Play ». Donc plus que porter un costume, il est très important aussi de se mettre dans la peau du personnage qu’on incarne. Reconnaitre un personnage ne passe pas uniquement avec le costume mais aussi avec l’attitude et les poses. Le charisme d’un personnage passe par leurs mises en scènes choisit par leurs créateurs. Il est donc normal de bien connaître le personnage pour l’incarner mais tout d’abord pour choisir le personnage. Il ne faudrait pas faire un personnage juste parce qu’il est « stylé » !

Quelle est le niveau en France, selon toi ?

==> Hormis les kikoolol qui achètent leurs cosplay de Naruto parce que c’est la mode et qui ne prennent même pas la peine de se mettre dans la peau du personnage et faire un peu n’importe quoi en convention ou même en dehors (oui pour eux le costume est un habit de tous les jours…), on trouve en France de tout les niveaux:

Des débutants qui font leurs premiers cosplay jusqu’aux vainqueurs du World Cosplay Summit il y a maintenant quelques années.

Toutefois quant on voit des conventions comme Epitamine, on voit que les cosplayeurs français s’y connaissent dans la confection de costume et d’accessoires et arrivent à reproduire des personnages loin de l’ordinaire à la perfection.

Je pense donc que la France à un excellent niveau auquel toutefois je n’appartient pas xD

Meilleur convention pratiquée

==> Ma meilleur convention pratiquée est sens nul doute le Dijon Saïten (de 2009), certes la convention est petite (a lieu dans un I.U.T) mais elle est organisé par une équipe super sympa, compréhensif et bien organisé. La convention est super agréable (même si il fait froid !) et très conviviale se qui change de certaines conventions à Paris.

Les dangers en convention

==> Il est déjà arrivé dans des conventions pour les cosplayeuses surtout d’avoir des visiteurs ou des photographes avec des idées malsaines derrière la tête et qui pense que votre gout à faire des poses vous fera accepter d’autres styles de poses hors conventions que leurs esprits s’imaginent.

Garçon ou fille, le mieux est d’être toujours en groupe car même si il y a un dispositif de sécurité, on est pas à l’abri d’harcèlement physique ou moral de personne mal intentionnés et turbulentes qui on pour seul objectif de vous nuire sans raison valable.

Donc faites bien attention à ne pas vous laissez emporter par n’importe qui ou n’importe quoi 😉