[Compte Rendu] Paris Games Week 2018 – Les Environs du Salon

Paris Games Week 2018 s’est déroulé du 26 au 30 octobre 2018. De nombreux éditeurs ont répondu à l’appel de cette 9e édition. Voici ce qui fallait découvrir. Les photos ont été prises par mon Samsung Note 8.

Chez Nintendo, on s’amuse toujours bien en famille. Il y avait vraiment pour tous les gouts. Avec le très attendu Super Smash Bros Ultimate qu’une grosse communauté de joueurs attendent de pied ferme de l’avoir en main, ainsi que les Pokemon Let’s Go Pikachu / Evoli et surtout beaucoup de compétitions avec du Splatoon 2 , Mario Kart 8 Deluxe et aussi Super Smash Bros.

Coté Microsoft, il y avait des bonnes exclus comme notamment les jeux Capcom Resident Evil 2 Remake et Devil May Cry 5. Les jeux phares de la Xbox One X étaient aussi présent comme Ori , Forza Horizon 2 et une grande partie consacrée PUBG.

Il y avait aussi la manette Xbox One Adaptive pour que les handicapés puissent jouer à leurs jeux.

 
Fortnite était l’un des plus grands stands de ce PGW. Avec de nombreuses activités sur place avec des stands photos, un jeu de rodéo et même un tyrolienne, Epic Games voulait satisfaire la communauté française de ce jeu. Il y avait aussi des rencontres avec des Youtubeurs.

Quand t’es chez Playstation, Spiderman était présent pour montrer que l’homme araignée plait toujours à son public. Une bonne exclue était Days Gone que les joueurs pouvaient tester pour la  première fois. Plein de jeux sur Playstation Now et des jeux PSVR à tester, on pouvait aussi recevoir des offres en étant abonnée Playstation Plus, idéalement pour fidéliser les clients Playstation.


Des grandes compétitions avec Fifa 19 Cup prenaient une place très importante.

Et aussi un beau musée avec des consoles Playstation et surtout la Playstation Classic en exclusivité.

A Bandai Namco, de nombreuses exclusivités comme le très attendu Jump Force, 11-11 Memories Retold, Ace Combat 7 et Man Of Meadan pouvaient être jouable. En plus de cela , il y avait quotidiennement des tournois sur Dragon Ball Fighters Z sur Nintendo Switch et notamment ceux de Soul Calibur VI sur PS4. A noter aussi les bonnes promotions de leur boutique avec notamment le collector de Soul Calibur VI à 90€ au lieu de 150 €

Durant la journée du Samedi, il avait Motohiro Okubo, producteur SCVI , qui a fait le déplacement pour dévoiler un autre personnage DLC, 2B de Nier Automata. A la grande surprise, Yoko Taro et Yusuke Saito étaient aussi présent pour montrer l’implantation de leur personnage dans un jeu de combat.

Du coté de chez Koch Media, le stand Metro Exodus se voulait bien imposant. Ainsi que les titres de chez Ark Survival Evolved, les jeux de rythmes comme Persona 3: Dancing in Moonlight et Persona 5: Dancing in Starlight, les jeux SEGA déclinés en Sonic Mania Plus et Team Sonic Racing et aussi du Let’s Sing 2019. Il y avait aussi des bonnes offres dans leur boutique.

Avec Square Enix, on se remémore bien de l’imminent de Kingdom Hearts III qui arrive toujours à grande allure. On se remet dans l’ambiance aventure avec Shadow Of The Tomb Raider et Life Is Strange 2. Une bonne découverte pour le prochain Just Cause 4 qui va bien promettre.

Dans le petit hall de Made In France, autrefois basé dans le coté Paris Games Week Junior, il avait aussi de nombreux éditeurs comme Focus Interative avec son Call Of Cuthulu , Dontnod et son Life Is Strange 2 , Captain Spirit et Vampyr; et encore plein titres que je découvre au fur et à mesure.

En se baladant chez Ubisoft, il y avait une belle scène Just Dance 2019 pour que le public puisse danser en masse. Starlink était aussi mis en avant, Brawlhalla avait aussi conquis les joueurs en se fritant à plusieurs sur le même écran. On reconnait les habitués avec Assassin’s Creed Odyssey qui ravis toujours ses fans. Il y avait aussi Trial Fusion et le très attendu The Division 2.

Coté Esport, il y a pas mal de stand avec des accessoires gaming. Predator, Thrust Gaming, LDCL, Asus, etc.Les compétitions ESWC et ESL amenaient un public fervent d’Esport.

Chez Ordi Retro, il y a des postes d’anciens jeux mais aussi une gamme de nouveaux jeux édités pour les consoles d’antan. Ce sont des développeurs de jeux en herbe qui font encore des jeux sur Super Nintendo, Megadrive et même sur Dreamcast.

Le stand Nemcoshow se veut être un lieu très convivial. Avec des invités de qualités qui sont acteurs dans le monde du jeu vidéo, on peut s’amuser tranquillement et tester plein d’anciens.

Comme d’habitude et comme chaque année, Paris Games Week tache de diversifier son contenu et satisfaire les visiteurs.  2018 marque la neuvième année de ce salon qui satisferont toujours le public.