[Compte Rendu] Japan Expo 19e Impact – Interview Disgaea – Sohei NIIKAWA

Pour cette interview, j’ai sollicité Relo Stache . Elle avait montré sa motivation durant l’élaboration des questions que j’ai demandé sur ma page. A cette occasion, je lui ai demandé de faire l’interview à ma place tandis que je gère la caméra (en cours de post prod). Merci à Koch Media France pour l’opportunité et la rencontre avec Sohei NIIKAWA de Nippon Ichi Software.

Pour commencer, est ce que vous pouvez nous résumer un peu votre parcours depuis vos débuts à Nippon Ichi Software jusqu’à aujourd’hui ?

Bonjour, je m’appelle Sôhei Niikawa. Cela fait 20 ans que je travaille dans le monde du jeux vidéo au japon, après mes diplômes universitaires, je suis rentré à Nippon Ichi Software et je suis principalement connu pour être le producteur et scénariste de Disagea. ET malgré mon accoutrement, je suis le directeur PDG de NIS.

Pour beaucoup vos jeux ont été des révélations, des inspirations même. Est ce qu’il y a un jeu en particulier qui vous a inspiré à travailler dans le milieu du jeu vidéo ?

Pour commencer, ce n’est pas un jeu mais un manga comme docteur slump qui a eu beaucoup d’influence, principalement dans ses choix humoristiques durant mes création JV. Pour parler de JV qui m’a plus influencé, ce n’est pas vraiment dans la création en elle-même mais plus le jeu Final Fantasy V sur Super Famicom qui m’a décidé à mettre un pied dans le milieu du jeu vidéo. Cela remonte à 25 ans.

Pour ses 15 ans le jeu Disgaea 1 va avoir le droit à un remake sur le support Switch, vous pouvez un peu nous parler des nouveautés par rapport au jeu original ?

La principale différence en 2 parties :
– les graphismes de l’époque étant en pixels. Ils ont été mis à l’ordre du jour avec des graphismes beaucoup plus fin.
– Toutes les options qui ont eu l’occasion de voir le jour à travers les 15 années de la licence à travers de différentes consoles. Elles ont été regroupées sur la version qui va sortir : Disagea 1 complete.

Est ce qu’il y a d’autres jeu pour lesquels vous aimeriez aussi faire un remake sur un nouveau support plus actuel ? Switch ?

Cela va dépendre des ventes du premier remake qui va sortir très bientôt. Mais il est tout à fait probable, envisageable que la même chose soit fait pour le 2 et 3, ou tous les jeux passés avec des graphiques encore en pixel comme au bon vieux temps. C’est tout à fait possible.

Vous venez aussi nous présenter Labyrinth of Refrain qui va avoir le droit à sa sortie française dans quelques mois, est ce que vous pouvez un peu plus nous parler du jeu aux fans qui ont hâte de le découvrir, pouvez-vous le présenter rapidement ?

Labyrinth of Refrain est un jeu pour lequel j’aimerais qu’il devienne un jeu avec un notoriété aussi importante que disagea dans le futur. Il est l’héritier spirituel dans l’esprit de NIS. Pour nous, c’est un jeu qui est très important, que nous aimerions qu’il soit très important dans le futur.

C’est un donjon RPG classique mais tout en gardant ces caractéristiques classiques de bons vieux donjons RPG de la bonne époque. C’est un jeu NIS avec un système de jeu totalement différent d’autres RPG et avec une histoire complètement loufoque et délirante dans l’esprit de Disagea pour conserver l’esprit NIS.

c’est un jeu aussi localisé en France. Pour montrer à notre public français, à quel point, d’une part nous sommes sérieux sur ce titre et quel point , nous avons confiance au futur succès de ce titre auquel nous portons beaucoup d’espoir.

Tous vos jeux se distinguent des autres RPG avec leurs styles graphiques et leur humour qui leur est bien propre. Est ce qu’il y a un jeu en particulier sur lequel vous avez préféré travailler et pourquoi ?

J’ai deux titres qui viennent à l’esprit.
Le premier est Disgaea 1, le premier opus de la série, premier scénario écrit pour disgaea parce que c’est celui qui m’a lancé et a permis à l’entreprise de mettre les pieds dans le milieu.
Le deuxième est Rhapsody: A Musical Adventure , qui est un rpg musical datant d’une vingtaine d’années. C’était le premier scénario avec des premiers créations artistiques de l’époque.
C’est pour cela que ces 2 titres ont une petite connotation particulière pour moi.

Disgaea est une des licences qui a la fanbase la plus dévouée partout dans le monde, en France ici les fans sont toujours au rendez-vous. Qu’est-ce que ça vous inspire de savoir que vos jeux touchent autant de monde non seulement au Japon mais partout ailleurs ?

Je suis extrêmement content de savoir que mes jeux parviennent à tant de monde tout autour du monde entier. Au début, ce n’était pas le but, mais une surprise, une satisfaction et une grosse joie de pouvoir partager le même plaisir avec des joueurs venant du monde entier via notre passion commune qui est le jeu vidéo.

Pour finir, si vous aviez une armée de Prinny à vos commandes, qu’est-ce que vous leur feriez faire ?

Si j’avais une armée de Prinny à ma disposition, je leur demanderais de tous se prendre par la main pour faire un tour du monde de Prinny main dans la main. Tout en partageant tous ensemble la paix dans la monde via ce personnage mythique et mascotte de notre entreprise

Après cette interview prise en charge avec une passionnée , on a fait dédicacé les supports

J’avais fait dédicacé et offert les pin’s à une amie

Avec cette interview, 2 fans girl ont été comblé 🙂 . Merci pour ces fans girl folle de Prinny !

Labyrinth of Refrain: Coven of Dusk est prévu le 21 septembre 2018

tandis que Disgaea 1 Complete sortira le 12 octobre 2018.

Étiquettes : , , , ,