[Game Over] Dragon Ball Fighter Z

Bien que Dragon Ball Fighter Z soit un jeu de combat, il y a quand même un mode histoire. Le support joué est sur PS4.

Le gameplay est inspiré par les concepts de plusieurs autres jeux de combat, principalement le système de contrôle de la série Marvel vs Capcom et la mécanique de l’équipe. Les joueurs sélectionnent chacun trois personnages pour former une équipe. Un personnage est contrôlé, et peut être commuté avec l’un des autres personnages à tout moment. Les joueurs peuvent également appeler l’un de leurs autres personnages pour effectuer un déplacement “Assist “, permettant des attaques simultanées et des combos avec toute l’équipe. Les trois personnages de l’adversaire doivent être vaincus pour gagner la partie.

En plus des mouvements uniques de chaque personnage, les joueurs ont plusieurs mouvements universels disponibles. Avec le “Vanish Attack “, le joueur peut dépenser Ki pour se téléporter instantanément derrière le caractère d’un adversaire et de les frapper dans le dos. Cela a plusieurs usages, de contourner les projectiles ennemis, de se déplacer rapidement autour de la scène, ou d’étendre un combo. Le “Dragon Rush ” peut percer la garde d’un adversaire et si cela passe, offre un choix entre un combo aérien ou forçant l’adversaire à passer à un personnage différent. Le “Super Dash ” est capable de passer à travers des projectiles plus faibles. Les joueurs peuvent également “Ki charge ” pour augmenter manuellement leur jauge Ki.

Le jeu comprend également d’autres fonctionnalités, telles que “Come on Shenron! “, qui permet aux joueurs de rassembler les boules de Dragon un par un que la lutte progresse par des mouvements spéciaux et des combos. Une fois que tous les sept sont assemblés par un joueur, Shenron semble accorder un vœu, et permet aux joueurs de choisir l’un parmi les avantages suivants: augmenter la force de leur combattant, ressusciter un allié déchu, récupérer la santé d’un combattant ou d’augmenter la résistance aux dommages. Une autre fonctionnalité est le “Dramatic Finish  ” mode, dans lequel si certains personnages gagnent la lutte contre des ennemis spécifiques, des cinématiques spéciaux sont déclenchés liés à des événements de la série Dragon Ball.

Dans la chronologie, le jeu se déroule entre les arcs “Future Trunks” et “Survie de L’univiers” de Dragon Ball Super. L’Android 21 était un humain qui est devenu un Android créé par l’Armée du Ruban Rouge . Tout en réparant l’Android 16, elle utilise les Dragon Balls pour ressusciter Freezer, Cell, Nappa, et la Force Ginyu. En raison de la mise en place des cellules de Majin Buu en elle, elle développe une faim incontrôlable qui continuera à la propulser au fur et à mesure qu’elle dévorera de puissants guerriers. Elle utilise une machine à vagues pour sceller les pouvoirs et les âmes de tous les guerriers les plus forts de la Terre tout en en faisant de nombreux clones à manger. Voulant contrôler le monstre affamé en elle, elle développe un système de liaison créé à l’origine par le Dr Gero dans lequel une âme humaine (le joueur) peut posséder les guerriers individuellement et leur faire retrouver leur force au fil du temps à travers de multiples batailles. L’Android 16 transfère l’âme humaine dans Goku, Frieza, ou Android 18 selon le chemin choisi par le joueur.

L’histoire de Dragon Ball est divisée en plusieurs Arc. L’arc Super Guerrier est annexé à Son Goku, celle de l’arc Guerrier Ennemi est focalisé sur Freezer, tandis que l’Arc C-21 est pour Android 18. Malgré qu’il y a plusieurs arc, l’intrigue reste toujours la même : Détruire les clones et vaincre Android 21.  Ce mode histoire est aussi un bon moment d’apprendre la mécanique du gameplay et en apprendre plus sur les personnes et leurs liens entre eux.

L’arc 1 a été fini en 3 heures 56 minutes, l’arc 2 en 3 heures 50 minutes et l’arc 3 en 2 heures 48 minutes . Ce qui fait un total de 10 heures et 35 minutes.  Après la fin du mode histoire , on peut débloquer Android 21 en tant que personnage à sélectionner. A noter que j’ai eu les personnages Son Goku et Vegeta en version Super Saiyan Bleu.

Dans l’ensemble, l’histoire de Dragon Ball est intéressante. Le personnage créé par Akira Toriyama apporte une nouvelle intrigue 2 arcs de Dragon Ball Super. Des anciens personnages ont repris du service pour accentuer cette intrigue à se tirer par les cheveux. Le seul bémol étant d’avoir mis un mode histoire à cause des Arcs qui se ressemblent à peu de choses près. Malgré cela, c’est aussi bien de revoir Dragon Ball sous cet angle.

Grâce au travail d’Arc System, on se croirait vraiment à un nouvel épisode de Dragon Ball. Non seulement, c’est le jeu Dragon Ball le plus réussi tous supports confondu, mais c’est aussi un jeu que de nombreux fans attendent depuis des années. Il y a quand même énormément de clin d’œil que seuls les fans reconnaitront.

Étiquettes : , ,