[Compte Rendu] Japan Expo 18e Impact – Interview Danganronpa avec Kazutaka KODAKA

Pour notre deuxième interview,  nous avons eu le privilège de rencontrer Kazutaka KODAKA, créateur et scénariste pour la série Danganronpa.
Il est venu spécialement pour la promotion de son nouveau jeu : Danganronpa V3: Killing Harmony.
Remerciement infini par Koch Media , pour le compte de NIS America. Merci à Lucie pour son accord.

  • Alors vous êtes Kazutaka Kodaka, pouvez-vous nous parlez un peu de votre parcours jusqu’à ici ?

Je suis créateur et scénariste pour la série Danganronpa, j’ai participé à la création et à l’écriture de ce tout ce qui touche l’œuvre. Que ça soit les jeux vidéo mais également les animes.

  • Quel a été votre inspiration à la création de ce jeu ? Y aurait-il un peu de mélange référence à Saw ou Battle Royale ?

Ces différentes œuvres ont trouvé leur inspiration dans beaucoup de films / mangas / lecture, principalement dans les films comme Saw / Battle Royale. Le point ou j’ai attaché beaucoup d’importance, étant de mélanger les deux concepts différents. Le premier concept étant la psycho et du deuxième thème un peu plus kawaii , du pop, pour donner un mélange de « psycho pop ». Histoire d’avoir deux éléments différents et contradictoires dans la même structure.

  • Comment réussissez-vous à amener le développement de ces énigmes de ce jeu ?

Pour mettre au point toutes ces affaires de meurtres, je lance un thème à la volée. Je choisis un thème, ensuite je choisis tous les trucs, astuce et subterfuges qui pourraient avoir lui pendant le meurtre. Je mets en place les grandes lignes, ensuite je choisis tous les détails qui peuvent éventuellement avoir besoin, comme par exemple, le choix du personnage. Si avec tel personnage, telle situation, il prend tel personnage, cela pourra arriver à telle conclusion. En tentant avec tout pour arriver au thème final du meurtre et pour tous les détails de chaque meurtre.

  • Nous avons remarqué que durant toutes les séries, le petit ours était devenu l’emblème du jeu, pouvez-vous nous en dire plus sur ce petit personnage ?

Danganronpa est un jeu à double thème, basé sur l’espoir et le désespoir. J’ai voulu refléter ce thème à travers ce personnage, Monokuma en lui donnant une double personnalité. Il est blanc et noir, blanc en japonais signifie « innocent » et noir veut dire « coupable ». Le blanc est le côté Winnie l’ourson, tout gentil, et le côté ressemble au personnage de Spider-Man : Venom. C’est une double personnalité représente le double thème de Danganronpa.

(Comme Docteur Jekyll et Mister Hyde)

Monokuma est vraiment un personnage à part. Ayant pris 5 minutes lors de sa création, j’ai créé les lignes de ce personnage sans réfléchir et tout ce qui passe par la tête, pour lui faire sortir de la bouche de Monokuma. Ce n’est pas un personnage très réfléchi dans l’ensemble, très complexe à mettre en main, il est instinctif en étant représentatif de tout ce qui passe par la tête.

  • En plus d’un jeu, quelle a été votre réaction lorsque la série a été adapté à la télévision mais non seulement que pensez-vous de l’engouement créer autour de cette série ?

Tout simplement, je suis très surpris et heureux de constater la montée de la renommée du jeu vidéo grâce à l’anime. Je suis super content de voir mes personnages bouger à l’écran grâce à ce nouveau support qui est le dessin animé.

Quand l’anime est sortie, je n’ai pas vraiment été ensorcelé de suite par la critique mais principalement par les critiques des joueurs qui ont trouvé que c’est une monture un peu fade du jeu vidéo qui était pour eux plus intéressant avec plus d’intérêt. Mais pour les personnes qui ne connaissent pas le jeu et qui ont découvert l’anime directement, c’est une nouveauté motivante. C’est grâce à cela que la renommée du jeu a pu augmenter. Au début, un peu pas choqué et déçu de la réaction des fan JV face à l’anime mais au final, je pense que c’est une bonne chose que le jeu est connue mondialement grâce à l’anime.

  • En tant que créateur, qu’est-ce que cela vous fait de voir vos propres créations réalisés par des fans en Cosplay ?

Cela m’a fait beaucoup plaisir. Ce n’était pas escompté lors de la création du jeu, je ne m’attendais pas d’un tel succès et encore moins que les fans du monde entier se mettent à se déguiser en mes personnages principaux. Pour moi, ce n’est que du bonheur.

Le jeu a surtout été connu via le cosplay. Je rencontre des personnes déguisées en Uma junko et des filles qui ne connaissent ni le jeu ni l’anime en voyant simplement le cosplay «  oh c’est mignon » « oh c’est joli, c’est quoi » «c’est danganronpa ? Ah ben je vais vérifier »
C’est comme ça que la renommée a de plus en plus augmenté et le nombre de fans également.

  • Pouvez-vous nous dire une anecdote amusante durant votre parcours que vous avez rencontrez autour de la série ?

La renommée montante m’a permis de me promener dans des pays, comme la France et Les Etats Unis pour aller directement à la rencontre des fans. A la base je ne suis pas un grand voyageur, c’est quelque chose de nouveau pour moi.  Beaucoup de créateurs JV dont j’étais fan autrefois, jouent à mon jeu, l’apprécient et sont venus me le dire. C’est un renversement de situation, alors je suis fan de personne et maintenant ces créateurs sont fans de mes créations. Ce qui me fait plaisir.

  • Cela est votre première visite en France, que pensez-vous de ce Pays, et pensez-vous mettre une référence à ce pays à l’avenir dans un de vos jeux ?

C’est bien la première fois que je viens en France et Japan Expo. Je ne m’attendais surtout pas à trouver autant de fans de mon jeu ici. Aujourd’hui, on a eu un panel explicatif pour la promotion de mon jeu et je pensais qu’il y aura eu 10 personnes qui allaient venir. On s’est retrouvé avec 500 fans en délire devant nous. Cela m’a surpris et touché.
Dans Danganronpa, rien n’est précisé que cela se passe au Japon, donc cela peut être dans un autre pays. Je n’ai pas extrêmement l’intention de donner des références de tel pays mais le fait tel que je suis un amoureux du cinéma francais et que je pense avoir mis des références lors de ces jeux.

Étiquettes : , , , , ,