[Game Over] Resident Evil 7

Le premier Game Over de l’année 2017 est inauguré pour Resident Evil 7. Le support joué est sur PS4 sans Playstation VR. Le mode de difficulté mis est Normal.

Le jeu se situe en juillet 2017, approximativement 4 ans après les événements de Resident Evil 6 dans la ville fictive de Dulvey en Louisiane au sud des Etats-Unis. Il présente un nouveau personnage nommé Ethan Winters, une personne qui dispose de beaucoup moins de possibilités de combat que les protagonistes des opus précédents. Ethan recherche sa femme disparue Mia, ce qui l’emmène vers une plantation abandonnée, la maison de la famille Baker.

Resident Evil 7 se joue pour la première fois dans la série à la première personne et peut être joué en réalité virtuelle.  L’exploration est l’un des points clés de ce Resident Evil. Les munitions, soins, armes se font rares, le joueur doit alors fouiller dans chaque recoin de la plantation pour avoir une chance de s’en sortir. Il peut aussi récupérer des ingrédients pour fabriquer ce dont il a besoin pour se défendre ou se soigner. Les énigmes et puzzles sont également de retour, misant avant tout sur l’observation et la logique.

Ayant pris le temps de jouer tranquillement à ce nouveau Resident Evil, j’avais pris quelques jours de congés pour mieux apprécier l’aventure. Il m’a fallu 10 heures et 23 minutes pour le boucler. N’empêche que j’ai mis énormément de temps alors que des gens ont pu le finir en 6h. Le pire étant des speeds runs en 1h30. Plusieurs points sont à évoquer.

Le nouveau Pari

Depuis le Resident Evil 4 , la communauté de Resident Evil a été divisé.  Ensuite le Resident Evil 5 et Resident Evil 6 ont suivi le même gameplay. Pour Resident Evil 7,  le challenge était de taille de proposer un nouveau gameplay pour préparer un nouveau cycle. Est ce que Resident Evil 8 et 9 seront ils façonnés de la même façon ? Affaire à suivre. Cependant, ce nouvel opus est vraiment un retour aux sources, le survivor horror chez Resident Evil renait enfin de ces cendres . L’époque est enfin revenu, quand il faut éviter les monstres et économiser les balles car on ne sait jamais de quoi s’attendre au fil de l’aventure.

Bon sérieusement, il fait vraiment peur ?

Je n’avais pas le casque Playstation VR mais j’aurai bien aimé y jouer avec . Je l’aurai bien pris si ce n’est pas aussi cher (à rappeler qu’il en vaut 400€) . Ressentir la peur dans un jeu n’est pas facile à ressortir. Déjà que le jeu en lui même faisait déjà peur mais en casque virtuelle, c’est le must. Il pourrait même rendre jaloux la démo de P.T qui nous a vendu du rêve. Être sur ses gardes sans arrêt est vraiment cruciale afin d’éviter les mauvaises surprises.

Malgré tout , ça en vaut la chandelle ?

Graphiquement, il y a eu un énorme bond. Coté scénario, c’est son seul point faible. On n’en apprends pas trop de ce qui passe et n’apportant peu de réponse. Ce Resident Evil 7 n’a pour but de relancer la série qui était au point mort depuis 5 ans. C’est quand même une bonne expérience en VR qu’il faut faire car l’adrénaline ne fait que d’augmenter et vous donne des frissons comme pas possible. Après tout ce n’est qu’un jeu qui fait peur mais d’une bonne façon.

Étiquettes : , , ,

There are no comments yet

Why not be the first

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *