[Compte Rendu] State Of Play du 10/05/2019

Le State of Play du jour était court, mais intense ! Il y avait nombreuses annonces qui peuvent rappeler une belle époque. Voici ce qui a été dévoilé et ce qui fallait retenir dans les grandes lignes et le détail décortiqué par la suite.

Après ces nouvelles croustillantes, voici un topo de chacun des jeux.

La vidéo est courte, mais elle a le mérite d’annoncer le retour de Cloud et Aerith dans une version plus réaliste que jamais. Il y aura davantage d’informations officielles en juin.

Oyez, bonnes gens de Gallowmere ! Le retour parmi les (morts) vivants de Sir Daniel Fortesque, le légendaire chevalier au sourire ravagé, est annoncé avec la sortie de MediEvil sur PS4 le 25 octobre 2019 ! Éviter des rochers crachés par les gargouilles du Mausolée de la Colline, échapper aux fermiers vindicatifs des champs d’épouvantails, affronter des fourmis géantes dans leur caverne… la tache de Sir Daniel promet d’être ardue !

Se déroulant dans un futur lointain, AWAY vous fait vivre l’épopée d’un phalanger volant. Des catastrophes naturelles menacent toute la faune de la planète et vous devez vous enfoncer dans des territoires inconnus en quête d’un sanctuaire où vous abriter. Au cours de votre périple, vous découvrirez les mystérieuses origines de votre monde en traversant des environnements somptueux peuplés de créatures dangereuses.

“Pour contribuer au sentiment d’immersion, nous avons voulu créer un environnement naturel visuellement saisissant, riche en couleurs. Étant donnée la petite taille du phalanger volant, nous avons prêté une attention particulière à chaque plante, chaque feuille et chaque brin d’herbe. Ce sens du détail est palpable quand on parcourt la multitude de décors d’AWAY.”

“Nous avons également pensé l’architecture des niveaux en fonction de la capacité du phalanger volant à sauter, grimper et planer. Cette agilité vous confère une grande liberté de mouvement. Que vous bondissiez dans la forêt, que vous exploriez une grotte ou planiez dans un canyon, chaque étape de votre voyage est une nouvelle opportunité de vivre la nature comme jamais auparavant.”

En traversant le monde d’AWAY, vous rencontrerez des écosystèmes vivants mêlant des proies et des prédateurs de toutes formes et toutes tailles. Du plus petit insecte au plus grand mammifère, tous les animaux que vous verrez vivront leur vie, interagissant entre eux indépendamment de vos actes.

Bien sûr, vous pourrez également interagir avec eux au gré de votre aventure. Que vous chassiez de petites créatures ou tentiez d’échapper à de grands prédateurs, c’est vous qui choisissez votre approche. Mais attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre…

“Ça nous suit, et je sais que c’est pas un homme. On va tous y rester.”

La première fois que j’ai vu cette scène, à dix ans, j’ai eu des frissons dans le dos. C’est ça, l’essence de Predator. Ce qui rend cette saga aussi géniale. Vous avez beau être un soldat d’élite chevronné, si le Predator vous prend en chasse, vous flippez. J’ai tout de suite accroché.

Des années plus tard, mes camarades d’IllFonic et moi-même, fraîchement sortis de notre dernier projet, on se demandait ce qu’on allait faire ensuite. Douze ans plus tôt, on s’était associés pour créer des jeux basés sur les films qu’on ADORAIT, et Predator en faisait partie.

Un après-midi, pendant l’E3, Jared (Gerritzen), Jordan (Mathewson) et moi on a fait part de notre idée et toute l’équipe a adhéré. Normal quand on est passionné de cinéma et de jeux vidéo !

Une fois orientés sur la licence Predator, il nous a paru évident qu’il fallait partir sur un jeu de shoot qui saurait retranscrire l’ambiance et la tension des films. L’engouement de notre équipe pour Predator nous a permis d’établir un partenariat avec Sony Interactive Entertainment et la Fox. Non seulement ces deux géants ont cru en notre projet, ce qui en a fait un véritable rêve de développeur, mais ils ont compris ce qu’on voulait créer. Ils nous ont fourni des tonnes de références et permis de réaliser quelque chose de nouveau à destination des fans, qui vient étendre l’univers de Predator. Grâce à l’investissement de nos partenaires, on a toutes les clés en main pour développer un jeu incroyable.

Alors, à quoi va ressembler Predator: Hunting Grounds ? On n’en est qu’au tout début du développement (le jeu est prévu pour 2020) mais je peux déjà vous donner les premières infos sur cette expérience multijoueur asymétrique en ligne. Tout d’abord, en tant que fans des expériences multijoueur asymétriques, et en s’appuyant sur nos précédents succès, notre objectif est de faire quelque chose de nouveau avec Predator: Hunting Grounds. Un groupe de joueurs contrôlera les soldats d’une unité d’élite, munis d’armes de pointe conventionnelles : fusils à pompe, mitrailleuses, fusils à lunette, etc. Un autre joueur contrôlera le Predator : une machine à tuer furtive et agile bardée de technologies extraterrestres, comme le redoutable canon à plasma.

Iceborne se déroule dans le Givre éternel, la région glaciale à l’écosystème impitoyable que l’on découvre dans la vidéo. Il y fait un peu frais, alors pensez à prévoir des boissons chaudes !

Là-bas, vous affronterez les vifs Banbaro et les imposants Beotodus qui peuplent la région. Vous y retrouverez aussi vos monstres préférés de la saga Monster Hunter, comme le Nargacuga, un redoutable adversaire qui a certainement donné quelques migraines à bien des chasseurs.

Guettez également le dragon ancien de glace, le Velkhana. On ne sait que peu de choses sur ce monstre pour l’instant, mais il est au centre de la nouvelle histoire d’Iceborne, alors soyez sur le qui-vive dans les mois à venir.

Ces monstres ne seront pas les seuls que vous rencontrerez dans Iceborne. De nombreux nouveaux venus feront leur apparition aux côtés d’anciennes créatures populaires !

Comme tout bon dungeon crawler, Riverbond vous embarque dans une aventure à travers des mondes fantastiques où vous affrontez des monstres, trouvez des trésors et devenez un héros. Notre but était de retrouver le plaisir nostalgique des jeux de l’ère 16-bit, mais avec des commandes encore plus réactives et fluides pour un maximum d’action!

Riverbond vous permet de choisir votre style de jeu à travers une sélection d’armes à projectiles et de mêlée avec lesquelles vous devrez défaire des hordes d’ennemis, terrasser des boss gigantesques et anéantir à peu près tout ce qui se présentera devant vous.

Assumant son côté résolument rétro, Riverbond est à la fois classique et innovant. Nous espérons que son style artistique en voxel, son mode de jeu coop en local et ses skins importésde jeux indés tels qu’Enter the Gungeon, Guacamelee!, Bastion et Psychonauts réveilleront l’enfant qui sommeille (ou pas) en vous et vous procureront des heures de plaisir.