[Game Over] Resident Evil 2 Remake

Pour démarrer 2019, Resident Evil 2 Remake sera le jeu qui ouvrira le bal des “Game Over”. Le support joué est sur PS4 en mode Normal.

Avant le malheureux mois de juillet 1998, Raccoon City n’était encore qu’une simple petite bourgade du Midwest des États-Unis. La seule chose qui caractérisait cette cité banale était son laboratoire de produits pharmaceutique : Umbrella inc. Mais dans les semaines qui suivirent, d’étranges événements sont survenus aux quatre coins de la ville, notamment dans les environs de la forêt de Raccoon. Certains ont cru voir des créatures mi-homme, mi-bête. Quelques habitants parlent d’une horrible catastrophe qui aurait eu lieu dans les sous-sols de la ville, autrement dit chez Umbrella. On suit Claire Redfield, simple civile et sœur de Chris Redfield un des personnages du premier opus, ainsi que Leon Scott Kennedy, nouvelle recrue dans la police en route vers Raccoon City pour son premier jour.

Depuis son annonce à l’E3 2018, de nombreux joueurs et fans de Resident Evil 2 attendait son remake depuis plusieurs années. Le 25 janvier 2019 marque le grand retour de Léon et Claire dans leurs aventures terrifiantes dans Racoon City. On y découvre une nouvelle vision horrifique de RE2. Comme dans la version PS1 , le joueur a le choix de commencer l’aventure Leon / Claire. Pour débloquer la partie Bis, il fallait juste finir l’une des deux campagnes.

Pour mon premier run , j’ai effectué les scénarios Léon et Claire Bis (Léon A et Claire B pour les intimes) . Ces deux campagnes ont pu être bouclé en 13h 43 mins et 19 sec. Ce temps n’est pas vraiment si représentatif car quand on meurt puis revenir à un checkpoint, le temps continue de s’écouler. A noter qu’il est possible de connaitre son temps de parcours en regardant dans les options.

Ce qui a permis de débloquer la campagne de Hunk comme jadis. En bouclant celle la, il est possible de débloquer celle de Tofu qui peut maintenant se décliner en 5 campagnes différentes.

Il y aura un seul gros reproche que je ferai à ce remake ( le plus crucial) est sa trame scénaristique selon les campagnes choisies. En effet, à part des parties qui ont été changé, on ne retrouve seulement le fil de l’histoire en tant que Léon A / Claire B. Quand vous faites Claire A / Léon B , vous allez retomber dans le même cheminement. On reprocherai un manque de continuité car sachant les personnes ne se croisent pas pendant la totalité du jeu , on ne voit pas la trace de ce que chacun fait.
Hormis ce détail, j’ai pris énormément de plaisir à jouer à ce RE2 remake et à remémorer de l’époque quand j’ai joué sur PS1. Il est loin d’être mon préféré mais le remake a changé toute ma perception de son histoire. Les personnages sont devenus plus attachant qu’auparavant avec la prouesse de la RE Engine (Ce dernier a été développé pour Resident Evil VII et pour Devil May Cry 5) Sans rentrer dans les détails et les spoils, ce RE2 est vraiment une réussite sur énormément de plans , surtout contre les zombies, avec une meilleure IA, qui donnent de plus en plus du fil à retordre aux héros. On y ressent énormément la sensation que la seule façon de tuer un zombie et de viser la tête principalement. Le plus dangereux reste encore Mr X qui vous suit constamment dans le jeu et la seule façon de vous mesurer contre lui étant de le semer !

Il n’y a pas dire, le remake de Resident Evil 2 est vraiment hallucinant. Que ça soit en terme de réalisation et de son gameplay, l’ambiance tranquille de la version 1998 vire au cauchemar total en 2019. Le gameplay passe du plan fixe à un TPS comme avec les débuts de RE4 jusqu’à RE6. On voit qu’avec une vingtaine d’années de différences entre la version PS1 et la version next gen, un gouffre les sépare grâce au progrès et la technologie 2018. On l’avait clairement vu avec la bonne initiative de Capcom pour premier remake de Resident Evil en Resident Evil Rebirth sorti sur Gamecube en 2002. Les joueurs s’impatiente déjà pour les futurs remakes de Resident Evil 3 et Resident Evil Code Veronica.